Popper

 
 
 
 



- Un voyage dans les dérives du genre humain - 

Dans Popper, Levin décrit les rapports humains dans tout ce qu'ils ont de contradictoire. La cruauté côtoie la douceur, l'hypocrisie se mêle à la gentillesse, l'insolence fait valser les principes de la bienséance, la lâcheté s'accommode avec l'assurance; tout cela avec un naturel on ne peut plus assumé par les protagonistes de cette comédie !







Alors que Shvartziska vient de se curer le nez avec son petit doigt, Shvartz n'a qu'une envie, lui embrasser le petit doigt !
Shvartziska refuse. Shvartz, vexé, claque la porte !
Pour se réconcilier avec son mari et faire disparaître ce malentendu, Shvartziska demande conseil à Popper un voisin de palier. Popper prend les choses en main et parvient à réconcilier le couple. 
Mais Shvartz ne supporte pas l'idée que son couple, si parfait, ait pu être ridiculisé publiquement. Il est convaincu que Popper n'a de cesse de se moquer de lui, que l'incident du petit doigt lui portera préjudice à tout jamais. 
Aux grands maux, les grands remèdes : Shvartz souhaite faire disparaître cette tâche; il souhaite la mort de Popper.
S'en suit une lutte acharnée pour la vie et le bonheur. Une lutte au cours de laquelle Katz arbitre le plus maladroitement du monde, et où Kulpa, une prostituée parachutée au milieu de ces vies, finit par préférer le trottoir.



- Note d'intention -






Cette pièce met en scène le cynisme ordinaire des gens ordinaires. Elle joue sur la supériorité affichée des uns et l'infériorité supposée des autres, le combat acharné - et vain - pour se hisser au sommet, là où seraient les gens heureux.

Pour qu'il y ait des riches, il faut des pauvres ! Dit-on. Et pour qu'il y ait des gens heureux, en faut-il qui soient malheureux ? Dans Popper, on a envie de répondre OUI !!

Ce que nous voulons montrer dans ce spectacle, c'est la capacité de l'homme moderne à se mettre dans des situations fausses; des situations fausses qui font vraiment mal. Est-ce une conséquence de l'ennui ? Une résurgence d'un instinct guerrier ? Une manière de s'occuper dans le monde contemporain ?







- Equipe -

Comédien(ne)s : Louis Affergan - Maximilien Balland - Virginie Janelas - Mathieu Lefranc
Mise en scène : Jean-Marc Khawam
Scénographie : Mathieu Lefranc
Musique : Virginie Janelas, Jean-Marc Khawam
Lumières : Fanny Jouffroy / Jean-Charles Levesque


- Représentations -

Les prochaines représentations de Popper ont lieu du 5 mars au 30 avril au Théâtre Pixel.

Popper a été représenté les 13 et 14 mai 2013 à l'auditorium du Conservatoire de Clamart, les 21, 23 et 26 janvier 2014 l'Espace Icare à Issy-les-Moulineaux.